Le couple Soleil-Lune

La Lune fait d’autres choses encore

que la Terre et le Soleil ignorent

MARIE LAFORÊT

Depuis toujours la Lune m’attire. J’avoue n’avoir jamais compris ceux qui voyaient en elle une adversaire, celle qui les empêchait de dormir, celle qui influait sur leur humeur, celle qui…

Pour ma part, je l’ai toujours considérée comme une alliée. La voir haut dans le ciel me rassure. J’aime jouer avec elle, la chercher, la deviner, et sentir combien elle exerce sur moi une attraction à laquelle je me soumets volontiers.

Presque vingt-neuf jours, c’est le temps qu’elle met pour tourner autour de la terre, offrant chaque soir une lumière différente. Versatile, dites-vous ? Au contraire, elle est à notre image, ni jamais tout à fait la même ni tout à fait une autre.

Comprendre la Lune, c’est comprendre qu’elle est un miroir, celui des forces solaires. Sans Soleil, pas de Lune. Le Soleil est l’esprit, la Lune l’âme ; c’est elle qui fait le lien du conscient à l’inconscient. Pour cette raison, elle est mystérieuse, insaisissable, changeante. C’est notre part de rêve, d’imaginaire, de sensibilité, ces reflets de l’énergie solaire.

S’il est faible, elle le sera. S’il est puissant, elle le sera aussi. La Lune n’existe que parce que le Soleil existe , elle accueille sa lumière et la renvoie, mais en douceur, sur un ton plus bas.

« L’un sans l’autre c’est un incendie » chantait Vanessa Paradis. On pourrait dire la même chose du couple soli-lunaire, l’eau et le feu, un couple qu’il faut sans cesse équilibrer, éviter que l’eau n’éteigne le feu ou que le feu évapore l’eau.

Voilà pourquoi il y a des jours 🌞… et des lunes 🌝