Le Verseau

We are the spirit of the age of Aquarius

The Age of Aquarius

Aquarius ! Aquarius !

Hair, 1967

« Révélation de cristal mystique, vraie libération de l’esprit » comme on le chantait dans la comédie musicale Hair dans les années soixante, et oui, il y a de ça dans le signe du Verseau.

Troisième signe d’air après les Gémeaux et la Balance, le Verseau est LE signe de l’esprit libre. Là où les Gémeaux étaient le souffle original, le souffle vital, là où la Balance était la brise venant caresser l’autre, l’air du Verseau est une bourrasque.

Il incarne la liberté, l’ouverture sur les autres mondes, la recherche de l’altérité. A l’opposé du Lion sur la roue zodiacale, il dit « nous » là où le Lion dit « je ». C’est le signe de l’amitié et de la fraternité, le signe des projets en commun.

Mais attention, ne nous y trompons pas, pour la douceur, l’empathie, la compassion, les Poissons, c’est le signe suivant. Certes le Verseau est cet idéaliste qui aimerait que le monde soit meilleur et tâche d’y contribuer, pour autant, son indépendance et son originalité le décalent du reste du monde. Le mot est lâché : LIBERTÉ.

Et cette liberté est à la fois son moteur et son espace non négociable. Un Verseau qui se sent contraint, limité, emprisonné, va inévitablement ruer dans les brancards, quitte à tout envoyer bouler, sans état d’âme. Car ce signe d’air ne s’embarrasse pas de manière lorsqu’il s’agit de son indépendance. D’âme, de corps et d’esprit.

Apparaître égoïste ou indifférent aux yeux des autres le laisse de glace : contrairement à d’autres signes, le Verseau ne soucie absolument pas de son image.

Humaniste fraternel et soucieux de comprendre l’autre, c’est un bavard qui n’aime pas l’échange contradictoire, un interlocuteur intuitif et compréhensif, mais peu compatissant. Il déteste devoir se plier à une règle qu’il n’aurait pas lui-même édictée ; là, il peut devenir carrément intolérant.

Vous l’aurez compris, le Verseau n’est pas un être de paradoxes, il est LE PARADOXE. C’est un paradoxal système à lui tout seul comme le chantait Laurent Voulzy.

Cérébral avant d’être sensible, son esprit a besoin d’être toujours en éveil, toujours sollicité, toujours tiré vers le haut, vers l’infini et au-delà ! Mais de ce fait il peut sembler indifférent au présent, comme s’il attendait mieux. Ou autre chose.

Son domaine, c’est celui de la modernité, des choses nouvelles (ou non encore inventées), des mondes lointains. Il aime les nouvelles technologies, tout qui est, au sens étymologique, extra ordinaire. C’est un créatif assoiffé de connaissances, excessif et versatile (tout est dans le radical).

C’est un humaniste solitaire qui veut rester au dessus de la mêlée afin de conserver son autonomie. On pourra lui reprocher de ne jamais s’impliquer directement. Car en bon signe d’air, le Verseau met en relation mais garde de la hauteur. Il peut également paraître amoral, puisque dénué de tout jugement sur chacun, il accepte tout le monde.

Il est prêt à accorder aux autres la même liberté qu’il s’accorde à lui-même, en cela le Verseau est extrêmement tolérant. Mais gare à qui cherche à le restreindre ! Cette attitude pourra le desservir en donnant de lui l’image d’un égoïste.

Finalement, le Verseau est un être de l’entre-deux : il est là et pas là. Avec les hommes et dans les étoiles – Uranus, son maître, n’était-il pas le maître du Ciel ?

Idéaliste et réaliste, il se sait unique et voudrait que les autres humains le soient aussi.

Comme lui.

Mais différemment de lui.

Follow through

Make your dreams come true

Don’t give up the fight

You will be alright

‘Cause there’s no one like you in the universe

Muse, Invincible, 2006

Les autres articles sur les planètes :

Soleil

Lune

Mercure

Vénus

Mars ♂︎

Jupiter (à venir en décembre)

Saturne

Uranus

Neptune (à venir en mars)

Pluton (à venir en novembre)

Les articles sur les signes :

Bélier ♈️

Taureau

Gémeaux

Cancer

Lion

Vierge

Balance

Scorpion

Sagittaire

Capricorne ♑️

Verseau ♒️

Uranus

Comme un ouragan

La tempête en moi a balayé le passé

Allumé ma vie

C‘est un incendie qu’on ne peut plus arrêter…

Stéphanie de Monaco, « Comme un ouragan », 1986

Lorsque je songe à Uranus, une seule chanson me vient en tête et c’est celle-ci. Pourquoi ? Parce qu’Uranus, c’est EXACTEMENT ça : un ouragan, quelque chose qui vient bouleverser l’ordre établi, et auquel on ne peut résister. La digue qui s’effondre, et l’eau qui dévale. La seule solution, si l’on veut survivre, c’est de s’y soumettre, ou tout du moins suivre le courant. Sinon gare à la casse !

Un transit d’Uranus sur un point de votre thème natal, et c’est l’assurance que quelque chose va changer, que dis-je, qu’une bombe va vous exploser à la figure. Ça fait mal ? Ça fait du bien ? Tout dépend du transit, mais une chose est sûre, c’est pour votre plus grand bien. Même si sur le coup, cela ne nous paraît pas très évident.

Uranus vient appuyer là où ça fait mal, le bouton qu’on essayait de dissimuler plus ou moins bien, et, pour poursuivre dans la délicate métaphore cutanée, vient presser le pus pour le faire sortir. Du coup c’est moche, ça peut saigner, mais après la cicatrisation, c’est nickel. Peut-être une petite cicatrices et encore, seulement si l’on n’a pas fait les choses proprement.

Voilà Uranus.

Septième et antépénultième planète du zodiaque, découverte en 1781, soit en pleine période révolution américaine et peu avant la révolution française, Uranus est la planète de l’indépendance, de l’originalité, de la liberté.

Que voulez-vous, je m’entête affreusement à adorer la liberté libre

Arthur Rimbaud

Dans la mythologie, Uranus est Ouranos, fils de Gaia (la Terre-mère) et à laquelle il s’unit pour engendrer un nombre impressionnant de divinités diverses et variées : les Hécatonchires, puis les Cyclopes et enfin les Titans. Le truc, c’est qu’Ouranos n’était pas du tout fan de la paternité et n’avait qu’une trouille : se faire détrôner par ses enfants. Du coup, dès qu’il pouvait, il se débarrassait de ses gosses en les balançant dans le Tartare. Sauf que Gaia, voyant venir la troisième vague, à savoir celle des Titans, a encouragé ceux-ci à se révolter et c’est le petit dernier, Cronos (oui, oui, le Saturne qu’on présente toujours avec sa vieille barbe) qui s’est chargé d’émasculer papa, avec l’aide de toute la famille libérée délivrée. La suite de l’histoire, vous pouvez la retrouver dans l’article que j’ai consacré à Saturne, le fiston.

Ouranos maudit son fils et lui prédit une fin comparable à celle qu’il venait de lui faire subir. Il se retira alors dans le haut du ciel où il se repose.

Maurice Druon, « Mémoires de Zeus », 1963

Mais comme le montre joliment le Zeus narrateur du roman de M. Druon, Ouranos a structuré le monde. Il était le ciel primordial et fécond, le ciel étoilé capable d’envelopper la Terre. Et il y a de cela dans l’Uranus de notre zodiaque : une aptitude à s’élever au-dessus de la mêlée.

Uranus tenant le ciel (et la roue du zodiaque) au-dessus de Gaia et leurs enfants (mosaïque d’une villa romaine à Sassoferrato (Italie – ca.200-250 av. J-C.)

Il y a chez Uranus un profond désir d’aider l’humanité (pensons à Prométhée, qui n’hésita pas à aller dérober aux dieux le feu pour l’offrir aux hommes), même si l’humanité ne le demande pas toujours ! Et l’on touche là à une des facettes d’Uranus : signe d’air, il peut être complètement détaché des affects, tout entier dans son intellect. Et persuadé de faire le bien de tous. Uranus vous secoue, vous étrille, vous essore… et s’étonne que vous n’en soyez pas content !

Mais en revanche, il ne se vexera pas pour autant, non. Car Uranus, maître du Verseau, est dans son monde. A l’opposé du Soleil Lion sur la roue zodiacale, il ne place pas son égo dans ses réalisations. Là où l’un est centré, l’autre est dé-centré. Car au-dessus.

Octave supérieure de Mercure, elle-même planète du mental, Uranus représente la connaissance divine et l’éveil de la conscience. C’est l’éveil, l’illumination. Grâce à lui, on accède aux mondes invisibles, dépassant celui des limites physiques et de la science symbolisé par Saturne. Là où Mercure reliait et communiquait, Uranus fait de même, mais dans le virtuel, l’invisible. C’est l’avion, c’est Internet.

C’est une énergie de révolte, qui pousse au dépassement de soi. Saturne, maître du signe précédent, le Capricorne, instaurait des frontières et des limites, lui invite à repousser ces limites. Uranus est la planète de l’individuation, celle qui incarne la sortie de la normalité pour devenir simplement nous-même. Et pour cela, il faut accepter la rupture avec le passé.

Partant, Uranus est donc la capacité d’innovation, la stimulation intellectuelle et l’attrait pour la nouveauté, les nouvelles technologies. Autant dire que l’époque actuelle lui convient parfaitement : nouveauté, rapidité, modernité. Qui a dit superficialité 😉 ?

Dans un thème, Uranus en maison va indiquer là où nous sommes le plus susceptibles de « faire les choses différemment », de sortir de la norme, voire à nous libérer. Et si nous le faisons.

Car si nous l’oublions, Uranus peut très bien se rappeler à nous. Et alors… ce sera comme un ouragan qui passera sur nous !

Au fait, pour les amateurs de vintage, de clips kitch à souhait et délicieusement paraphrastiques, je ne résiste pas 😉

Les autres articles sur les planètes :

Soleil

Lune

Mercure

Vénus

Mars ♂︎

Jupiter (à venir en décembre)

Saturne

Uranus

Neptune

Pluton (à venir en novembre)

Les articles sur les signes :

Bélier ♈️

Taureau

Gémeaux

Cancer

Lion

Vierge

Balance

Scorpion

Sagittaire

Capricorne ♑️

Verseau ♒️

Poissons ♓️